Introduction

Étiquettes

Bienvenue dans FileDirector

Le Client pour Windows (WinClient) est l’application FileDirector principale pour travailler sur les documents archives ou à archiver dans des gestionnaires DTD FileDirector. Avec le WinClient, vous pouvez effectuer des tâches standard telles que la numérisation de documents, l’importation, la récupération et l’édition. En outre, le WinClient est utilisé pour des fonctionnalités avancées telles que la lecture de codes à barres, la lecture de zone OCR et la gestion de processus.

WinClient s’utilise en mode connecté ou hors connexion. En mode hors connexion, il est possible d’effectuer de nombreuses opérations sans disposer de licence.

Comment les documents sont archivés

FileDirector archive les documents dans des gestionnaires DTD (également appelés classeurs). Il est possible de configurer plusieurs gestionnaires DTD pour votre organisation ; toutefois, vous n’avez le droit de travailler que sur les gestionnaires pour lesquels vous disposez d’un accès.

Chaque gestionnaire DTD contient différents types de documents. Des champs d’index sont assignés aux types de document et ils doivent être remplis suivant les caractéristiques de vos documents. Les informations de récupération sont entrées dans les champs d’index. Les documents sont stockés avec ces données d’index pour faciliter la recherche et l’extraction.

Même si vous avez accès à un gestionnaire DTD, vous ne pouvez travailler que sur les types de document auxquels vous avez accès. De plus, des droits différents peuvent être attribués à chaque type de document. Par exemple, vous pouvez stocker des documents dans un type de document spécifique mais n’avoir des droits de récupération et d’affichage que sur un autre type de document.

Les documents numérisés en noir et blanc sont stockés au format TIFF, les documents en couleur sont stockés dans des fichiers compressés JPEG.

Les documents électroniques (EDOCS) sont stockés dans leur format natif et peuvent être affichés à l’aide d’un outil de visualisation, même si l’application correspondante n’est pas installée sur le poste de travail. Si le logiciel correspondant est installé (par exemple WORD), les documents peuvent alors être édités. Les modifications sont stockées dans le type de document en tant que révisions du document initial, la version originale du document restant inchangée.